Internet

Quel est le rôle des plateformes numériques dans la sélection de ce que vous voyez en ligne? Les médias sociaux ont révolutionné la manière dont les informations sont produites et partagées, avec ce que cela comporte de positif et de négatif. Poser des questions critiques sur la manière dont les plateformes opèrent est un prérequis pour comprendre l’écosystème de l’information moderne.

Information et démocratie

Téléchargements

Plan de cours (Secondaire — PDF) (Élémentaire — PDF)
Fil de pensée (educationauxmedias.ca — un site Internet développé par CIVIX)
Diapositives: Démocratie et information (Google Slides)
Fiche: Bulletins de vote (PDF)
Fiche: Carte de réflexion 3-2-1 (PDF)
Fiche: Enquête en ligne (PDF)

Dans les coulisses – qui décide ce que je vois en ligne?

 

Aperçu

En tant que citoyens vivant en démocratie, nous avons la responsabilité de rester informés sur les dossiers qui nous concernent et qui concernent la société. Cela s’avère en tout temps, mais surtout quand il faut faire un choix éclairé derrière l’isoloir.

L’arrivée d’Internet et l’ascension des médias sociaux ont eu un impact significatif sur l’information et les nouvelles, et ont rendu la vie des citoyens plus complexe.

Les médias d’information traditionnels furent les « gardiens de l’information » et les seuls ayant les ressources nécessaires pour la diffuser. Les presses à imprimer et les stations de télévision sont coûteuses à exploiter, mais maintenant, n’importe qui peut s’improviser rédacteur en chef.

Cette transformation est largement perçue comme une démocratisation de l’information, un changement permettant de faire entendre différentes voix sur la place publique et d’offrir des outils pouvant mener à des changements sociaux positifs. La réalité s’avère être beaucoup plus complexe.

Lorsque l’information émanait seulement des médias traditionnels et bien établis, comme les journaux, la radio et la télévision, il y avait toujours une personne entre le public et l’information, chargée de filtrer et de vérifier les faits ou le contenu, et de présenter l’information dans un format convenant au public ciblé.

Alors que le rôle de gardien de l’information est rempli par des êtres humains dans les médias traditionnels, ce rôle appartient à des programmes informatiques sur les médias sociaux.

Ce sont désormais des algorithmes qui déterminent le contenu et organisent ce qui nous est présenté sur les médias sociaux, en fonction de nos préférences. Ces informations transmises par les médias sociaux ne brossent jamais un tableau global de la situation.

Comme les citoyens sont devenus de grands consommateurs des médias sociaux (tels que Facebook ou Snapchat), ils leur font confiance pour s’informer. Le problème, c’est que les plateformes des médias sociaux n’ont pas été conçues pour devenir des médias d’information et qu’elles ont des conséquences sur la capacité des gens à devenir des citoyens informés puisque ces derniers se fient à leurs amis et aux algorithmes pour savoir ce qui se passe dans le monde.

Pour être un citoyen éclairé, il faut s’informer auprès de sources variées, comparer les points de vue et se tenir au fait des nouveaux développements. Cela suppose des efforts et des stratégies, surtout lorsqu’il y a tant d’information en ligne.

Les nouvelles  | Les fausses nouvelles et la vérification